[Forum RPG/Pensionnat Japonais] Hé, hé ? Tu connais Kaikō, enfin, Kaizoku kōkō ? C'est un lycée à Yokohama, pas loin de la mer. Bon, ok, un lycée normal à la mer quoi. Mais y a les clubs. C'est super les clubs!
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Everyday is great at your Lawson ♫ (Shirogane Jun) [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Takane Shigeki
avatar
2nd Fonda
- Let's go 川獺! -

2nd Fonda - Let's go 川獺! -

Masculin Messages : 125
: 8270
Date d'inscription : 08/07/2013
Fiche : 高嶺茂樹
Mail : sick-otter@kaikomail.jp


What's up!
Statut: Deuxième année
Club: Baseball

MessageVen 12 Juil - 22:03
Les débuts d'année scolaire, c'était toujours pareil: beaucoup de vent et de papier remués, quelques cours vides de contenu, pas trop de devoirs -de fait, il les avait expédiés avant même que la sonnerie de fin des cours ne retentisse-, et des activités très restreintes pour les clubs. Autre dommage collatéral, suite aux vacances les chambres étaient vides. Vides d'élèves, pas pour longtemps, mais vides de bouffe planquée dans les moindres recoins, c'était autrement plus sérieux.

Takane Shigeki était bien placé pour savoir qu'il n'était pas autorisé de manger à l'internat, et encore moins d'y ramener des provisions de l'extérieur. Ce qui ne lui posait aucun problème: il était tout aussi bien placé pour savoir qu'il n'avait rien à craindre du conseil des élèves, d'une part parce qu'il en faisait lui-même partie, d'autre part parce qu'il y avait 99% de chances que le seul autre représentant du conseil susceptible de découvrir ses réserves était Takeda Mayu.

C'est pourquoi il avait décidé de faire le plein au Lawson, avec Shirogane Jun qui ne tenait pas en place parce que les entraînements de basket n'avaient pas encore repris. Elle se calmerait certainement un peu en se faisant les dents sur un morceau de viande séchée, comme elle le faisait régulièrement à Kawasaki, quand elle s'engueulait avec ses parents par exemple -ce qui arrivait passablement souvent, d'ailleurs.

Arrivant à hauteur du convini, Takane Shigeki observa l'intérieur du magasin à travers la vitre barrée d'une large bande bleue, surmontée par le logo en pot à lait.


"Tu crois qu'ils ont encore les motos de police sur les canettes de café Boss?", fit-il avec espoir, zieutant les rayons de canettes multicolores.

Et la question était vitale. Il ne lui en manquait qu'une pour compléter la collection.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ballpenstation.wordpress.com
Shirogane Jun
avatar
1rst Fonda
- Moe pengin style -

1rst Fonda - Moe pengin style -

Féminin Messages : 429
: 8910
Age : 24
Date d'inscription : 08/07/2013
Pseudonyme : ZokuPengin/Suzu
Fiche : www
Carnet de bord : www
Mail : seven@kaikomail.jp


What's up!
Statut: Deuxième année
Club: Basketball

MessageVen 12 Juil - 23:06
Namikawa-taichō leur avait bien préciser que pour le début de l’année, il n’y aurait pas tout de suite des entraînements, mais qu’ils ne devaient pas non plus se la couler douce. L’entraînement personnel était tout aussi important. Et c’est pourquoi en bonne vice-cap’ Jun avait travaillé très dur son basket, jusqu’à tirer Geki directement de son lit pour aller faire quelques paniers. Bah oui, le basketball c’est tout de même un sport collectif, alors jouer tout seul c’est un peu contrenature. D’où l’intervention de Geki.

Geki c’était un peu la seule personne qui supportait de façon durable le caractère un peu fort de la demoiselle, alors ils étaient souvent collés ensemble. Et c’était encore le cas. Aujourd’hui était le jour des provisions. Oui, parce qu’il arrive toujours un moment dans la soirée où on commence à avoir un petit creux, alors on sort de sa chambre pour piocher dans les frigos. Mais que faire quand on est dans un pensionnat ? Elle avait déjà essayé d’entrer dans les cuisines hein ? Elle peut désormais vous assurer en toute franchise que le cantinier n’es vraiment en rien généreux. Un vautour. Qui se douterait qu’à minuit deux il passait par là pour aller aux toilettes, alors qu’il doit avoir à coup sûr des toilettes dans son appartement. Ainsi, n’essayez même pas d’approcher de son repère et adoptez la méthode Jun, c’est-à-dire d’aller régulièrement à Lawson. Le truc est quand même de ne pas se faire voir car c’est un peu illégal. Mais Jun, elle était maline, pas pour rien qu’elle avait encouragé Geki quand il voulait intégrer le conseil. Avec lui, elle avait moins de chance de se faire coincer, ou engueuler si un jour ça arrivait. Puis en deuxième amulette, y avait Mayu.

Arrivée sur place à proximité une nouvelle question existentielle avait surgit du brillant esprit du garçon. Eh oui, il était encore et toujours sur l’idée de rassembler ses jouets publicitaires. Quelle idée.

Non.” avait-elle répondu sèchement sans avoir une réelle idée de la véritable réponse. “En tout cas, ils ont sorti une nouvelle variété de saucisse. Il parait que ça vient d’Okinawa. Tu crois que le goût est vraiment différent ?

Une fascination pour les saucisses de Lawson? Non du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takane Shigeki
avatar
2nd Fonda
- Let's go 川獺! -

2nd Fonda - Let's go 川獺! -

Masculin Messages : 125
: 8270
Date d'inscription : 08/07/2013
Fiche : 高嶺茂樹
Mail : sick-otter@kaikomail.jp


What's up!
Statut: Deuxième année
Club: Baseball

MessageSam 13 Juil - 14:58
Shirogane Jun avait répondu sans même considérer la question et il était évident qu'elle n'avait en réalité aucune idée de la réponse... Il était aussi évident qu'elle n'en avait absolument rien à faire. Et qu'est-ce que ça peut avoir de particulier, une saucisse d'Okinawa? Ils les font mariner dans l'eau de mer, ils mettent du goya dedans? Sans compter que le fait que cette saucisse particulière ne soit pas  mise en vente en été mais au printemps était assurément louche. Ne pas associer à l'été une saucisse soi-disant typique d'une région tropicale, c'était trahir une connotation logique, tromper le consommateur, détourner son attention pour masquer quelque chose.

"Ça doit pas être terrible, une saucisse d'Okinawa.", conclut-il sobrement en se postant devant la porte automatique, qui s'ouvrit silencieusement.

Takane Shigeki se dirigea immédiatement vers les canettes de café qu'il ne voyait pas assez bien de l'extérieur pour savoir si oui ou non, il allait pouvoir compléter sa collection de véhicules de police. La situation était tendue: il n'est pas rare que les canettes de café manquent en fin de journée. Alors alors, du café Boss..? Et voilà. Le drame était inévitable.

IL NE RESTAIT PAS UNE CANETTE DE CETTE MARQUE.

Putain, il foutait quoi, le type chargé du réassort? Merde. Heureusement, sur les Georgia Emerald Blend il y avait une nouvelle série de petits avions. Remplissant un panier d'une dizaine de canettes bleues, il rejoint Shirogane Jun qui semblait en plein dilemme devant des paquets de chips.


"Ils commencent quand les entraînements de basket? J'ai un truc à demander à Namikawa Eiji."

Ce qu'il avait à lui demander n'avait aucune sorte de rapport avec le basket, mais ça, c'était complètement accessoire, non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ballpenstation.wordpress.com
Shirogane Jun
avatar
1rst Fonda
- Moe pengin style -

1rst Fonda - Moe pengin style -

Féminin Messages : 429
: 8910
Age : 24
Date d'inscription : 08/07/2013
Pseudonyme : ZokuPengin/Suzu
Fiche : www
Carnet de bord : www
Mail : seven@kaikomail.jp


What's up!
Statut: Deuxième année
Club: Basketball

MessageSam 13 Juil - 21:53
Que ce soit du point de vue de ses parents, restaurateurs patriotiques, ou encore d’un nutritionniste tout ce qu’il y a de plus objectif, l’alimentation de Jun était une véritable catastrophe, et c’était pas Geki qui allait le contredire. Surtout lui qui se nourrissait presque exclusivement que pour les jouets/objets publicitaires qui accompagnaient le produit. Un fois il avait acheté toute une cartouche de cigarettes rien que pour la peluche loutre offerte avec. C’est dire puisqu’il ne fumait qu’occasionnellement, et rarement de ses paquets. Alors son avis, elle en avait rien à fiche.

C’est tes goûts qui sont pas terribles !” cracha-t-elle tout en devançant le garçon alors que les portes automatiques s’écartaient.

Elle se dirigea alors d’un pas décidé vers le rayon des trucs à grignoter. Hop, ça c’est pour Mayu, ça pour elle. Jun ramassa également quelques briques de jus car elle n’en avait plus, du coup pour ce soir, ça serait pamplemousse-goyave-pastèque. A vrai dire, il y avait tellement de choix qu’elle s’y perdait. Surtout pour les chips là. Selon elle, la patate douce au curry était pas mal, mais il ne lui restait plus assez pour prendre un autre paquet. Elle pouvait peut-être le faire passer sur les courses de Geki. C’était à tenter.

D’ailleurs, qu’est-ce qu’il voulait au Taichō ? Apercevant le panier dont le contenu n’était pas ce qu’il avait prévu, Jun se fit rapidement sa petite idée :
Le dérange pas pour tes histoires de jouets. Et les entraînements, je te dirais quand il commence si tu me payes quelques courses par exemple.~” allongeant un sourire mesquin sur son visage.

Jun était flemmarde, mais il lui arrivait de manœuvrer pour arriver à ses fins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takane Shigeki
avatar
2nd Fonda
- Let's go 川獺! -

2nd Fonda - Let's go 川獺! -

Masculin Messages : 125
: 8270
Date d'inscription : 08/07/2013
Fiche : 高嶺茂樹
Mail : sick-otter@kaikomail.jp


What's up!
Statut: Deuxième année
Club: Baseball

MessageDim 14 Juil - 14:58
"C’est tes goûts qui sont pas terribles !" avait-elle dit. Avec dédain. Ce n'était pas une question de goût, c'était une question d'honnêteté, voire d'honneur. Si un convini se mettait à sortir de l'oden en été, tout le monde serait -à juste titre- méfiant. Avec ces saucisses d'Okinawa, c'était la même chose, mais suffisamment subtil pour ne pas éveiller les soupçons. Ça n'aurait probablement pas fonctionné si ces saucisses avaient été dites d'Hawaii. Okinawa, ça passe plus inaperçu. De toute façon, niveau goûts, Shirogane Jun se posait là. Elle était toujours en train de bouffer des trucs improbables, comme des chips à la fraise ou du jus banane-betterave.

Takane Shigeki la rejoint donc alors qu'elle était en train de piller méthodiquement le stock de chips. Ce qui lui rappela que lui-même, s'il avait l'équivalent de plus de deux litres de boisson dans son panier -sans compter les deux bouteilles de Mitsuya Cider qu'il avait ajoutées-, n'avait encore rien pris à manger. La nourriture, c'est beaucoup moins technique: en général il n'y a pas de jouet accroché dessus. Il jeta un coup d'oeil au rayon et poussa quelques sandwiches au yakisoba et autres melon pan dans son panier.

Et évidemment, Shirogane Jun n'avait pas de quoi payer les quinze kilos de trucs qu'elle avait pris. Comme d'hab, bien qu'elle ait toujours l'air de croire qu'il n'allait pas s'y attendre. Il y avait même du jus de légumes dans le tas, ce qui indiquait qu'elle comptait aussi abreuver Takeda Mayu.


"Mes 'histoires' de jouets ne dérangent pas Namikawa Eiji. L'année dernière j'ai fait ses devoirs pendant une semaine en échange de quatre tractopelles, et ça t'arrange bien parce que cette semaine-là il a prolongé les entraînements."

Posant son panier sur le comptoir, il fit signe à la jeune fille d'y ajouter le sien. Il savait depuis le départ qu'il finirait par payer, de toute façon.

"Et je suis au conseil, j'ai pas besoin de toi pour savoir quand le basket reprend, si je veux.", tira-t-il la langue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ballpenstation.wordpress.com
Shirogane Jun
avatar
1rst Fonda
- Moe pengin style -

1rst Fonda - Moe pengin style -

Féminin Messages : 429
: 8910
Age : 24
Date d'inscription : 08/07/2013
Pseudonyme : ZokuPengin/Suzu
Fiche : www
Carnet de bord : www
Mail : seven@kaikomail.jp


What's up!
Statut: Deuxième année
Club: Basketball

MessageDim 14 Juil - 23:24
Et alors le jeune homme laisse apparaître un signe de faiblesse. La demoiselle s’approche donc de la cible eeeeeet PANIER. Hop là. Jun avait gagné, ou du moins, Geki s’était montré un peu sympa, pour une fois et pour toutes les autres fois où il lui avait avancé des sous. En même temps, c’est pas de sa faute à Jun si ses parents ne lui versent pas un sous, radins comme ils sont. Bon évidemment elle n’allait pas tromper la vigilance de son ami parfaitement au courant qu’elle avait une autre source de revenue. Mais bon, il fallait bien qu’il comprenne qu’avec un misérable salaire de fonctionnaire nii-san ne pouvait pas combler tous les frais qu’elle engrangeait -un nouveau ballon tous les deux mois, les roues de rechange pour ses chaussures, toute la bouffe qu’elle absorbe, ça en faisait des sous pour un prof. Surtout que Geki n’avait pas ce genre de problème puisque tout ce qu’il avait il le piquait sous l’identité du conseil, elle le savait hein.

Ben oui je sais. Avec tes magouilles au conseil-là!” grogna-t-elle en lui tirant la langue en retour.

Ils étaient comme ça, toujours à se contredire, à se faire des grimaces, mais au fond ils s’adoraient. Comme des frères qu’ils disaient. Sortant de là, avec sa saucisse d’Okinawa raflée juste avant le passage en caisse, elle se pausa sur le trottoir bordant le convini.

Eh Geki, on est en avril. On ira voir les cerisiers avec Mayu? Tu te souviens comment que nos vieux se bourraient la gueule ?

Oui, avec ce petit vent frais elle se sentait nostalgique, et elle avait toujours trouvé ça cool de s’asseoir ici. Ça semblait assez propice aux confessions, mais à vrai dire elle n’en avait pas vraiment puisqu’elle lui disait tout. Bah, c’était juste pour la forme.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takane Shigeki
avatar
2nd Fonda
- Let's go 川獺! -

2nd Fonda - Let's go 川獺! -

Masculin Messages : 125
: 8270
Date d'inscription : 08/07/2013
Fiche : 高嶺茂樹
Mail : sick-otter@kaikomail.jp


What's up!
Statut: Deuxième année
Club: Baseball

MessageLun 15 Juil - 21:09
Il ne se souvenait plus depuis quand il avait pris l'habitude de payer presque tout ce que Shirogane Jun prenait au convini -et même sans tenir compte de ce qu'elle apportait ensuite à Takeda Mayu, elle mangeait beaucoup. Depuis assez longtemps pour que ça lui semble normal, naturel. Ça ne le dérangeait même pas, en particulier depuis qu'il avait découvert que faire les devoirs des autres, en plus de ne pas lui demander tellement d'efforts, pouvait s'avérer très lucratif. Ou lui permettre de récupérer les jouets de canettes retirées des rayons, mais ceci est une autre histoire.

"Ben oui je sais. Avec tes magouilles au conseil-là!", avait-elle contré en faisant une grimace, laissant là le sujet du club de basket. "Je magouille pas!", aurait-il pu répondre. Et c'était vrai, Takane Shigeki ne magouillait pas tant que ça. Il profitait légèrement de son statut pour récupérer les maillots des équipes de sport et faire passer sa bouffe à l'internat, mais ses méfaits s'arrêtaient globalement là; il prenait le conseil plus au sérieux qu'il ne le laissait paraître. Bon. Certainement pas autant que Takeda Mayu, qui galopait dans les couloirs à longueur de temps.

Takane Shigeki se tut, suivant du regard Shirogane Jun qui roulait le long du trottoir, cette foutue saucisse d'Okinawa -qui ressemblait très exactement à n'importe quelle autre saucisse- calée dans le bec.


"Eh Geki, on est en avril. On ira voir les cerisiers avec Mayu? Tu te souviens comment que nos vieux se bourraient la gueule ?" , lança-t-elle par-dessus son épaule après s'être tranquillement assise au bord du trottoir.

Takane Shigeki vint s'asseoir aussi, tirant une de ses nombreuses canettes de café du sachet.


"Évidemment qu'on ira!"

Il ouvrit délicatement la capsule en plastique renfermant un petit avion. Un Airbus A319 Neo, d'après l'étiquette.

"J'aimais bien quand ils étaient bourrés, on pouvait faire n'importe quoi, ils s'en rendaient pas compte ou alors ils l'oubliaient instantanément... Même si tes vieux faisaient flipper, quand même. Style, vieux samurai. Y'en avait pas dans ta famille? D'ailleurs! T'as pas des réducs à Lawson maintenant?"

Après tout, il y avait bien quelqu'un qui s'appelait "Lawson" dans sa famille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ballpenstation.wordpress.com
Shirogane Jun
avatar
1rst Fonda
- Moe pengin style -

1rst Fonda - Moe pengin style -

Féminin Messages : 429
: 8910
Age : 24
Date d'inscription : 08/07/2013
Pseudonyme : ZokuPengin/Suzu
Fiche : www
Carnet de bord : www
Mail : seven@kaikomail.jp


What's up!
Statut: Deuxième année
Club: Basketball

MessageLun 15 Juil - 23:07
Chaque évènement, chaque fête, chaque anniversaire. Geki et Jun avaient passé des moments marquants de leur vie ensemble et même les plus insignifiants. Non seulement ils étaient voisins, mais en plus leurs frères étaient potes, leurs familles proches, et ils s’entendaient comme pas possible. Cependant, le fait qu’ils soient si proches effrayait Jun. Que se passerait-il dans dix ans, un mois, ou bien même une semaine ? Il n’était pas à l’abri d’une séparation. A vrai dire, Jun avait déjà eu ces inquiétudes puisque Geki avait failli ne pas aller à Kaikō. Ça avait même provoqué bien des disputes entre eux, alors elle préférait souvent ne pas y penser. Mais… Et si grandir signifiait devoir avancer chacun de leur côté ?

Cette simple phrase du garçon l’avait quelque peu rassuré. Évidemment qu’il disait. Ça semblait si évidant pour lui. Enfin, si ça l’était, elle n’avait pas à s’inquiéter.

Il enchaîna alors sur une remarque qui laissa la jeune fille dubitative. Des réductions ? What ? A vrai dire, elle ne tilta pas immédiatement la référence. C’est vrai que sa nouvelle belle sœur avait ce nom de gaijin.

T’es con toi, ça n’a rien à voir. Il parait qu’elle s’appelle comme ça parce qu’avec tout le bordel qu’y a eu à Taiwan, son père qu’était anglais ou j’sais plus quoi, a rencontré sa mère toussa. Raconte pas de la merde surtout en le sachant pertinemment.

Ben oui, surtout que Jun lui racontait tout. Alors quand elle a su que son frère s’est mis à se taper une meuf rousse à moitié étrangère, il l’avait su dans la seconde qui suit. Faut dire qu’avoir les fenêtres de leur chambre à même pas un mètre l’une de l’autre, ça aide à la communication.

Eh sinon, toi tu te tapes une fille en ce moment ?

Bah ouais, niveau cœur, la communication était moins fréquente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takane Shigeki
avatar
2nd Fonda
- Let's go 川獺! -

2nd Fonda - Let's go 川獺! -

Masculin Messages : 125
: 8270
Date d'inscription : 08/07/2013
Fiche : 高嶺茂樹
Mail : sick-otter@kaikomail.jp


What's up!
Statut: Deuxième année
Club: Baseball

MessageJeu 18 Juil - 19:01
Takane Shigeki avait jeté un coup d'oeil par-dessus la capsule avant d'en sortir le petit avion, croisant brièvement le regard de Shirogane Jun. C'était assez perturbant, parce que quelque chose différait subtilement, pendant quelques secondes. Le garçon avait toujours eu du mal à déchiffrer les expressions faciales, mais celles de Shirogane Jun, il avait fini par les connaître. Et là, elle avait eu l'air... Triste, ou quelque chose comme ça, et il n'avait absolument pas compris pourquoi. Coup de chance, il n'eut pas à se poser la question plus longtemps, cette expression furtive s'effaça rapidement. N'empêche qu'il se sentait un peu paumé.

La demoiselle aussi manifestement, parce que pour Lawson elle n'avait pas percuté du tout. Takane Shigeki savait bien qu'il n'y avait aucun rapport entre le patronyme de cette femme et le convini, il en avait eu un récit complet, de 'Quand mon frère va revenir mon père va lui courir après avec un hachoir' à '… et donc, cette fille elle est aussi à moitié américaine et après ça je parie qu'ils vont trouver que quand on a fait brûler le restaurant c'était pas si grave'. S'appeler comme un convini, quand même, ça doit...


"Eh sinon, toi tu te tapes une fille en ce moment ?"

Quoi? C'était quoi cette question sortie de nulle part? Si elle lui avait été inspirée par l'anarchie relationnelle de son frère aîné, qui allait assurément occasionner encore une descente de police chez les Shirogane, il y avait de quoi s'inquiéter. Et qu'est-ce qu'elle entendait par 'se taper'? Il en avait bien une idée évidemment, même s'il trouvait que le terme manquait sensiblement de précision. Mais Takane Shigeki considérait toujours avec sérieux les questions qu'on lui posait.

"Ben non. C'était les vacances.", répondit-il sur le ton de l'évidence. "Et pourquoi tu me demandes un truc pareil?"

C'en était une. Shirogane Jun l'avait eu sous le nez pendant toutes les vacances, si c'était le cas elle l'aurait constaté sans avoir à poser la question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ballpenstation.wordpress.com
Shirogane Jun
avatar
1rst Fonda
- Moe pengin style -

1rst Fonda - Moe pengin style -

Féminin Messages : 429
: 8910
Age : 24
Date d'inscription : 08/07/2013
Pseudonyme : ZokuPengin/Suzu
Fiche : www
Carnet de bord : www
Mail : seven@kaikomail.jp


What's up!
Statut: Deuxième année
Club: Basketball

MessageVen 19 Juil - 11:52
Pendant leur scolarité, Jun et Geki n’avaient pas été systématiquement dans la même classe. C’est pourquoi il arrivait qu’elle entende parler de lui, sans lui parler directement, les ragots des couloirs en gros, mais en général, ça finissait souvent par un “MAIS POURQUOI T’AS DIT ÇA À SHIROGANE !”. Mais bon, Jun ça l’amusait, et puis, Geki n’était du genre à s’attarder sur les on-dit, alors elle finissait souvent par ne pas le lui répéter. Du coup, elle avait entendu des “Il fait bien le caillou Takane.” amusés, mais aussi des “On dit qu’il sort avec Satō de la classe 3-a.” médisants. Du coup, c’était peut-être vrai, d’autant qu’elle voyait parfois des jeunes filles en fleur -et elle ne pensait pas à Mayu- tourner autour de son casier à chaussures avec une lettre rose à coeur. Et puis, Geki avait toujours plus de chocolat qu’elle à la Saint-Valentin, faut dire que faire plus que un, c’était pas compliqué d’autant que le sien venait souvent de Mayu, et que du coup Geki en avait aussi un.

A y réfléchir. Peut-être qu’il avait la côte.

Donc pour elle, c’était normal de se poser des questions.

Eh quoi, ptet que cette fille elle est super forte à cache-cache !

Jun, niveau relation amoureuse, elle plafonnait à zéro. Enfin, non, elle était à un, et encore, est-ce que ça comptait vraiment pour un puisque c’était Geki. Il faut dire qu’elle n’avait jamais envisager sortir avec quelqu’un. Mais si elle devait s’imaginer dans un monde parallèle, ça serait certainement avec Namikawa-taichō. Enfin, elle le voyait surtout comme un kami, et on sort pas avec les kamis, donc non, elle ne savait pas. Finirait-elle comme ses dames seules, finies vieilles filles et n’ayant que des chats comme compagnie ? En plus, les chats ne l’aimaient pas trop. Déjà que Yuu avait eu une peur bleu d’elle quand elle avait rendu visite à son frère à Kobe…

Tu peux tout me dire hein !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takane Shigeki
avatar
2nd Fonda
- Let's go 川獺! -

2nd Fonda - Let's go 川獺! -

Masculin Messages : 125
: 8270
Date d'inscription : 08/07/2013
Fiche : 高嶺茂樹
Mail : sick-otter@kaikomail.jp


What's up!
Statut: Deuxième année
Club: Baseball

MessageMar 23 Juil - 21:53
"Eh quoi, ptet que cette fille elle est super forte à cache-cache !", avait-elle répliqué instantanément, comme si elle ne débitait pas une énormité.

'Super forte', c'était tellement peu dire que ça remettait probablement en question la définition de l'euphémisme. Leurs fenêtres de chambres étaient très exactement l'une en face de l'autre, à une distance approximative d'un mètre cinquante. Autant dire que quoi qu'il fasse Shirogane Jun en était la première informée. Preuve formelle: il ne pouvait pas bouffer un truc sans qu'un 'EH, TU M'EN PASSES?' retentisse et que la face pleine d'espoir de la jeune fille surgisse de l'autre côté. Donc déjà, à domicile c'était mort.

Et comme si ça suffisait pas, ils avaient passé plus de la moitié des vacances à Kobe parce que Shirogane Jun voulait aller voir son frère mais n'avait pas envie de prendre le train toute seule. Ou elle avait besoin de fric. Ou de taxer de la bouffe. Ou de garder sous la main quelqu'un à qui retourner une baffe de temps en temps. Toujours est-il que lui aussi était finalement allé à Kobe. La championne de cache-cache aurait donc dû s'infiltrer dans une valise, ou un truc comme ça, et n'en sortir que quelques instants par jour.


"Sérieux. C'est juste pas possible."

Shirogane Jun ne posait pas ce genre de questions d'habitude. Même pas à Takeda Mayu... Bon, à sa décharge, Takeda Mayu il n'y avait pas vraiment besoin de lui poser la question, en général. Ce qui n'expliquait pas pourquoi soudainement elle demandait ça avec autant d'insistance. Est-ce que ça cachait quelque chose, comme les saucisses d'Okinawa? Il posa le petit avion aimanté contre la paroi de la canette et le fit tourner autour en le poussant du bout de l'index.

"Et toi, Shirogane Jun, qui est-ce que tu te tapes?"

Takane Shigeki n'avait pas particulièrement envie d'obtenir la réponse à cette question. Mais peut-être que ce qu'en dirait l'intéressée l'aiderait -au moins vaguement- à saisir pourquoi elle l'avait posée en premier lieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ballpenstation.wordpress.com
Shirogane Jun
avatar
1rst Fonda
- Moe pengin style -

1rst Fonda - Moe pengin style -

Féminin Messages : 429
: 8910
Age : 24
Date d'inscription : 08/07/2013
Pseudonyme : ZokuPengin/Suzu
Fiche : www
Carnet de bord : www
Mail : seven@kaikomail.jp


What's up!
Statut: Deuxième année
Club: Basketball

MessageLun 29 Juil - 10:14
Geki lui parlait toujours de tout : de ses entraînements de baseball, des nouveaux maillots qu’il avait acquis, des bourdes qu’avait fait Mayu au conseil. Mais Geki n’était pas le genre de personnes mélodramatiques qui parlaient de ses tristesses, ses craintes, comme s’il n’avait aucune faiblesse. Ben oui. Geki il est bon en cours, sportif, et pleins de gens qui lui parlent. Geki n’avait pas un Takahashi Tōma pour l’embêter et lui crier dessus. Oui, Geki il avait pas mal Takahashi dans sa poche -bon, elle devait être pas mal grande la poche à Geki. Mais Geki n’avait pas dit à Jun pourquoi il avait voulu une autre école que Mayu et elle. Ni quand il avait été accepté à Kaikō. Mais ce genre de cachoterie avait fait pleurer Jun.

Sérieux. C'est juste pas possible.

C’est vrai que Geki et Jun ils étaient souvent ensemble. Que leur fenêtre donnait l’une sur l’autre. Même qu’elle avait voulu faire passer un gobelet relié à un fil de part entre les deux, mais que ça n’avait pas duré et finit en « BWAH ! Ca marche pas, c’est nul ! » Et que le mécanisme avait terminé en bouillie dans la benne à ordure sans avoir à descendre l’étage qui les séparaient du rez-de-chaussée.

Alors quand Geki lui posa la question en retour. Dans la tête de Jun, le vent soufflait.

Toi !” rétorqua-t-elle avant de froncer les sourcils en ronchonnant “Beh qui tu veux qu’une fille que tout le monde considère comme un garçon se tape ? A part Mayu. Mais Mayu elle compte pas.

T’façon Jun. Elle s’en foutait. Parce que l’amour ça fait pas jouer au basket.

Tout doucement, elle se leva pour s’étirer, regarda le ciel en se disant que la lune ressemblait quand même à un ballon de basket. “On rentre ?” le questionna-t-elle tout en lui tendant la main pour le relever.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takane Shigeki
avatar
2nd Fonda
- Let's go 川獺! -

2nd Fonda - Let's go 川獺! -

Masculin Messages : 125
: 8270
Date d'inscription : 08/07/2013
Fiche : 高嶺茂樹
Mail : sick-otter@kaikomail.jp


What's up!
Statut: Deuxième année
Club: Baseball

MessageMar 13 Aoû - 23:15
"Toi!", avait-elle rétorqué. C'est qui, 'toi'? Moi? N'importe quoi. Ça se saurait. C'était pas comme si ils n'avaient pas essayé, remarque. Peut-être pas comme elle l'entendait sur le moment, puisqu'au final ils avaient joué à des jeux vidéo, et au basket, et à attraper des insectes, et à essayer de dissimuler les insectes fraîchement recueillis dans le premier plat de nouilles qui bouillonnait dans la cuisine du restaurant, et... Exactement les mêmes choses qu'ils avaient toujours faites, qui constituaient autant de raisons de décider que ça n'avait pas de sens. Et ce qui n'avait pas plus de sens que leur tentative vaguement ratée, c'était le reste de la réponse qu'elle venait de lui fournir. Qu'est-ce qu'elle avait fait avec Takeda Mayu? Quoique ça, il y avait suffisamment de bruits de couloir pour constituer un programme détaillé, éventuellement agrémenté de quelques dessins.

"J'ai rien compris...", fit sobrement Takane Shigeki, restant assis par terre pendant que Shirogane Jun se relevait en s'étirant, comme si elle sortait d'une sieste.

Il n'ajouta rien, n'attendant pas davantage d'explications. Il n'avait effectivement rien compris, à tous les étages: où Shirogane Jun voulait en venir avec ses questions sorties de nulle part, ce qu'elle attendait de cette discussion et ce que pouvait signifier ce qu'elle venait de dire. Il pouvait juste entrevoir que ces incohérences étaient possiblement une façon de lui faire saisir qu'elle n'avait pas envie qu'il comprenne, justement. Ou qu'elle en avait marre et qu'elle voulait changer de sujet, le tout exprimé avec l'écrasante subtilité qui la caractérisait.

Takane Shigeki tapa dans la main qu'elle lui tendait mais ne s'y appuya pas pour se relever, lui tirant la langue tout en fouillant dans sa poche pour en extraire son brassard de membre du conseil des élèves, qu'il devait remettre avant d'être de retour au lycée. Ils allaient même être à l'heure pour la bouffe. Dès qu'ils seraient allés planquer celle qu'ils venaient d'engranger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ballpenstation.wordpress.com
Contenu sponsorisé





Message
Revenir en haut Aller en bas
 

Everyday is great at your Lawson ♫ (Shirogane Jun) [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kaizoku Kōkō :: Centre ville :: Convini Lawson-
Sauter vers: