[Forum RPG/Pensionnat Japonais] Hé, hé ? Tu connais Kaikō, enfin, Kaizoku kōkō ? C'est un lycée à Yokohama, pas loin de la mer. Bon, ok, un lycée normal à la mer quoi. Mais y a les clubs. C'est super les clubs!
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Redhead with a gun [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Hirashikiyama Shion
avatar
Club sportif
Club sportif

Messages : 57
: 8295
Age : 28
Date d'inscription : 15/07/2013
Pseudonyme : Adraeth
Fiche : Redhead, French, Tsundere, Eyepatched. Badass.
Carnet de bord : You're annoying...
Mail : Mail Time with Shion


What's up!
Statut: Première année
Club: Kendo

MessageSam 24 Aoû - 19:40

    Le Game Center. Cet endroit était tout simplement génial pour Shion, pour une raison très simple : il s'agissait tout bonnement d'une salle d'arcade. Le genre de chose qui avait disparu depuis un paquet d'années en France. Les dernières machines d'arcades étaient en général dans les hall des cinémas et coûtaient un bras pour pouvoir y jouer. Pour ce qui était d'arriver à en posséder une, il fallait presque hypothéquer sa propre vie pour y parvenir, et encore, si on avait de la chance avec les enchères.
    Par contre, depuis qu'elle était au Japon, elle avait pu remarquer que les salles d'arcades existaient en nombre. L'ambiance était un peu différente de la France, certes, mais la ressemblance était suffisante pour lui rappeler les heures passées dans de tels endroits, quand elle était petite.

    Du coup, la rouquine ne se privait pas pour venir ici quand elle en avait l'envie. Elle traînait dans les rangées, regardant une machine après l'autre, jusqu'à ce qu'une lui fasse envie. Parfois, elle ne jouait même pas immédiatement. Elle se contentait de regarder d'autres personnes jouer pendant un moment, avant de ce décider. Elle appréciait ce genre d'endroit. L'un des rares où elle n'avait pas de problème avec les gens. Elle gardait sa casquette vissée sur sa tête, se posait à une machine et jouait. Parfois, un autre joueur s'asseyait et jouait avec elle, ou contre elle, sans un mot. Pas besoin de se compliquer la vie, simplement de partager un intérêt commun. Parfois, il n'y avait même pas besoin de présentations.
    Le gérant l'observait en général toujours un moment. Voir une rousse avec un cache-œil débarquer débarquer dans son établissement devait être assez particulier, mais puisqu'elle ne causait pas le moindre problème...

    Et aujourd'hui, Shion était encore là. Elle jouait sur une borne plus massive que les autres, cette fois, et n'était même pas assise. Elle s'était laissée tenter par un jeu de tir et, là où elle avait vu certaines personnes tenir l'arme factice à deux mains et garder les bras près du corps, elle avait préféré reculer de deux pas pour pouvoir tendre le bras. Elle se trouvait plus adroite, plus rapide, plus agile dés qu'il lui fallait baisser le canon pour recharger. Et elle visait mieux. Comme souvent, son apparence attirait les regards. Elle passait pour une étrangère et, dans les faits, elle l'était, mais s'amusait du faire qu'ils ne sachent pas qu'elle était également à demi japonaise. En attendait, il la voyait comme une rousse étrange qui s'investissait dans un jeu sans se préoccuper du regard des autres, qui n'avait pas peur qu'on tourne le regard vers elle si elle pouvait être plus douée, plus efficace.
    Elle gardait l’œil rivé sur l'écran, surveillant le score, les ennemis et ses munitions sans jeter ne serait-ce qu'un regard au reste, l'air concentrée. Peu lui importait les détails, elle s'amusait, même si elle n'en avait pas l'air.

    Elle espérait aussi, vaguement, que de tels endroits finiraient par ouvrir de nouveau chez elle, en France. Avant de se rappeler que maintenant, chez elle, c'était ici. Il était peu probable qu'elle retourne en France avant un bon moment, et elle devrait sans doute le faire par ses propres moyens. Un soupire plus tard, la jeune fille déversait sa frustration dans des tirs bien cadrés, dans la tête de divers amas de pixels humanoïdes. C'était un autre point parmi les raisons qui la poussaient à traîner dans ce Game Center. Cela lui rappelait de vieux souvenirs d'une époque où elle n'était pas dans un pays auquel elle avait du mal à s'habituer.

    Mais dans le fond, elle dut reconnaître qu'elle ne détestait pas le Japon. Après tout, beaucoup de français rêvaient de venir visiter le pays un jour, et elle avait l'occasion d'y vivre, et parlait et écrivait une langue qu'ils peinaient à apprendre avant d'abandonner.
    Non, la vie n'était pas si mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sugiyama Yukino
avatar
Club artistique
Club artistique

Messages : 83
: 8335
Age : 24
Date d'inscription : 15/08/2013
Pseudonyme : Nekow
Fiche : Yukino en détails
Carnet de bord : Premier coup d’œil
Mail : Koneko@kaikomail.jp


What's up!
Statut: Première année
Club: Musique

MessageDim 3 Nov - 23:38
Agilement, rollers aux pieds, Yukino slalome dans la foule, sans aller trop vite pour avoir le temps de réagir. Comme d'habitude, son casque la coupe, légèrement, du monde qui l'entoure pour l'enfermer dans le sien, nettement plus musical.

Première destination, un parc. Assise dans l'herbe, à l'ombre d'un arbre, la demoiselle regarde le ciel, parsemé de nuages. Ces voyageurs célestes, portés par les vents, dérivent paisiblement dans l'immensité bleu qu'est leurs domaine. Une heure passe sans mouvements de la part de la musicienne. Finalement, alors que la raison de sa venue en ville lui revient en mémoire, elle s'empresse de reprendre sa route.

Sa petite virée dans le centre, chose rare pour la rideuse, a uniquement pour but d'aller chercher des roues de rechange. Le gérant du magasin, qui connaît désormais vaguement son visage, lui adresse un signe de tête alors qu'elle franchit le seuil de l'établissement. Quelques clients lui adresse un coup d’œil, plus ou moins long, avant de retourner à leurs occupations. Rapidement, la jeune étudiante s'assoit sur un banc, sort deux clés allen et, sans retirer ses rollers, dévisse les roues avant de les tendres a un vendeur. Ce dernier s'empresse d'aller en chercher des neuves. Quelques minutes après, la Sugiyama est à nouveau debout, paye et repart.
De nouveau à l'air libre, la bassiste, comme le démontre la basse qu'elle transporte, place une sucette dans sa bouche et avance un peu au hasard pour finalement tomber sur un Game Center. Souvent la tête ailleurs, elle n'y avait jamais fait attention. Un regard à l'heure sur son portable lui indique qu'elle a largement le temps de s'aventurer dans cet endroit intriguant. Le patron du lieu ne fait pas plus attention à son entrée que cela, plus occupé à regarder un joueur s’énerver.

Tachant d'éviter de donner l'impression de glisser sur le sol, la curieuse regarde quelques personnes jouer. Ses yeux sont attirés dans toutes les directions à la fois tellement les choses clignotantes et bipantes sont présentes. Légèrement déboussolée d'avoir tournée la tête en tout sens, cette dernière s’arrête en direction d'une borne massive, occupée par une rousse qui n'est pas inconnue à la mémoire bordélique de Yukino. Un légèrs déclic lui révèle que la gameuse est dans sa classe. Pour ce qui est d'associer un nom à la personne, même pas la peine d'essayer par contre... Tranquillement, la rideuse s'approche sans décrocher son attention de la partie. Au bout de quelques minutes, un « Game over » apparaît, suivit d'un « insert coin to continue ». Sans réfléchir, la brune glisse une pièce dans la machine avant même que sa camarade ne puisse réagir, simplement pour la voir essayer à nouveau. Dans le même mouvement, elle attrape la seconde arme factice et prends la parole juste au moment où la rouquine tourne la tête.


-Je suis très curieuse d'essayer ce jeu, tu accepte de jouer avec une newbie comme moi ?


D'une main, l'arrivante dégage son oreille gauche de son casque. Toujours sur ses roues, elle atteint grosso modo la taille de son interlocutrice. En attendant une réponse, la musicienne pose son instrument contre le mur avoisinant pour la garder dans son champ de vision.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hirashikiyama Shion
avatar
Club sportif
Club sportif

Messages : 57
: 8295
Age : 28
Date d'inscription : 15/07/2013
Pseudonyme : Adraeth
Fiche : Redhead, French, Tsundere, Eyepatched. Badass.
Carnet de bord : You're annoying...
Mail : Mail Time with Shion


What's up!
Statut: Première année
Club: Kendo

MessageMar 26 Nov - 17:51

    Une erreur d'inattention était tout ce dont il avait fallu pour que Shion perde sa chaîne parfaite et ne perde. Une première erreur entraînant une perte de concentration, qui entraînait une autre erreur, puis une autre, puis une autre... Et en moins de temps qu'il en fallait pour le dire, elle se retrouvait avec l'écran Game Over devant les yeux, et laissait échapper un long soupir.
    Sa main libre toujours dans sa poche, elle se mit à fouiller pour y trouver une pièce, avant de voir la partie se relancer. Du coin de l’œil, elle remarqua quelqu'un et, tournant la tête, pu voir une fille de son âge qui venait d'insérer une pièce. Au moins, elle ne s'était pas approchée dans son angle mort. Shion détestait qu'on l'approche par sa gauche.

    La fille lui fit une proposition et, pendant un instant, la rouquine hésita. Pas parce qu'elle ne ovulait pas, mais surtout parce qu'elle avait l'impression de la connaître. Le soucis était que, pour elle, la plupart des japonais se ressemblaient. Elle n'était pas encore assez habituée pour parvenir à les différencier aussi facilement que les autres.
    Finalement, elle haussa les épaules, et tourna de nouveau la tête, en sélectionnant le mode 2 Joueurs en tirant dessus.


    « Vises la tête, profites des temps morts pour recharger en baissant l'arme. T'as juste à la pointer vers le bas, pas besoin de faire un grand mouvement, tu gagneras du temps et de la précision. »

    Pour illustrer, elle aligna trois tirs sur les trois premiers adversaires, pointa son arme factice vers le sol, ce qui fit remonter le compteur de munitions de son chargeur.

    « Comme ça. »

    Pendant qu'elle jouait, Shion fouillait sa mémoire pour tenter de se rappeler où elle l'avait vue. Elle était sûre d'avoir déjà croisé cette fille, mais ne parvenait pas à mettre le doigt dessus, chose qui l'énervait. C'était comme tenter de retrouver le nom d'une chanson en ayant l'air en tête, mais sans arriver à se rappeler des paroles.
    De temps en temps, elle jetait un coup d’œil à cette fille. Puis, finalement, l'illumination. Elles étaient de la même classe ! Par contre, elle aurait bien été incapable de se rappeler d'autre chose. C'était surtout l'angle qui lui avait permit de se rappeler. Elle se souvenait de l'avoir déjà vue sous cet angle en cours mais, puisqu'elle avait beaucoup de mal à différencier les gens, ici, retrouver son nom était une toute autre histoire.

    À force de trop se concentrer là dessus, la rouquine commençait à faire de petites erreurs. Rien de grave, puisqu'elle ne jouait plus seule, mais cela laissait un peu plus à faire à sa coéquipière puisque, moins concentrée sur le jeu, Shion monopolisait les cibles avec moins d'efficacité.
    Sans vraiment l'expliquer verbalement, elle montrait par l'exemple certaines mécaniques, comme les barils explosifs ou les éléments de décors qui pouvaient servir à empêcher les ennemis de rester à couvert.
    Alors qu'avant, elle gardait le regard rivé sur l'écran, avec une expression figée, elle avait cette fois l'air plus expressive et ressemblait moins à une statue.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





Message
Revenir en haut Aller en bas
 

Redhead with a gun [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kaizoku Kōkō :: Centre ville :: Rue commerçante :: Game center-
Sauter vers: