[Forum RPG/Pensionnat Japonais] Hé, hé ? Tu connais Kaikō, enfin, Kaizoku kōkō ? C'est un lycée à Yokohama, pas loin de la mer. Bon, ok, un lycée normal à la mer quoi. Mais y a les clubs. C'est super les clubs!
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 best relationships usually begin unexpectedly ∇ ai

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ikeda Ai
avatar
Club artistique
Club artistique

Messages : 45
: 8545
Age : 103
Date d'inscription : 09/08/2013
Pseudonyme : gnieh.
Fiche : www.
Carnet de bord : www
Mail : i.am.nobody@kaikomail.jp


What's up!
Statut: Deuxième année
Club: Théâtre

MessageMar 13 Aoû - 21:34

© jun


Dernière édition par Ikeda Ai le Sam 17 Aoû - 8:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ikeda Ai
avatar
Club artistique
Club artistique

Messages : 45
: 8545
Age : 103
Date d'inscription : 09/08/2013
Pseudonyme : gnieh.
Fiche : www.
Carnet de bord : www
Mail : i.am.nobody@kaikomail.jp


What's up!
Statut: Deuxième année
Club: Théâtre

MessageMar 13 Aoû - 21:34
Shirogane Jun
« AAAAH. TAIS-TOI DEUX SECONDES. » Bruyante. Bruyante, BRUYANTE BRUYANTE. Elle génère du bruit partout où elle va, partout où elle est. Jamais un endroit ne reste calme quand elle est dans les parages. Jamais. Je le dis clairement : je la fuis à chaque fois qu'elle se retrouve à proximité. Il me devient sinon impossible de lire tranquillement mon livre, ou tout simplement de m'entendre penser correctement. Je ne la déteste pas. Je ne l'aime pas non plus. Elle est juste nuisible pour ma tranquillité -et elle déteste lire.

Takane Shigeki
« Ikeda A- ; -IKEDA-SAN SUFFIT. » Il appelle tout le monde par leur nom complet. Et je déteste ça. Alors j'ai tendance à le fuir aussi. Surtout qu'il est souvent en compagnie de Shirogane. Et je ne peux tout simplement plus les supporter au bout de quelques secondes.

Kinoshita Tomoyo
Dumque ibi diu moratur commeatus opperiens, quorum translationem ex Aquitania verni imbres solito crebriores prohibebant auctique torrentes, Herculanus advenit protector domesticus, Hermogenis ex magistro equitum filius, apud Constantinopolim, ut supra rettulimus, populari quondam turbela discerpti. quo verissime referente quae Gallus egerat, damnis super praeteritis maerens et futurorum timore suspensus angorem animi quam diu potuit emendabat.

Nakamura Keisuke
uc

Sasaki Shiro
Dumque ibi diu moratur commeatus opperiens, quorum translationem ex Aquitania verni imbres solito crebriores prohibebant auctique torrentes, Herculanus advenit protector domesticus, Hermogenis ex magistro equitum filius, apud Constantinopolim, ut supra rettulimus, populari quondam turbela discerpti. quo verissime referente quae Gallus egerat, damnis super praeteritis maerens et futurorum timore suspensus angorem animi quam diu potuit emendabat.

Sugiyama Yukino
Dumque ibi diu moratur commeatus opperiens, quorum translationem ex Aquitania verni imbres solito crebriores prohibebant auctique torrentes, Herculanus advenit protector domesticus, Hermogenis ex magistro equitum filius, apud Constantinopolim, ut supra rettulimus, populari quondam turbela discerpti. quo verissime referente quae Gallus egerat, damnis super praeteritis maerens et futurorum timore suspensus angorem animi quam diu potuit emendabat.

Nom Prénom
Dumque ibi diu moratur commeatus opperiens, quorum translationem ex Aquitania verni imbres solito crebriores prohibebant auctique torrentes, Herculanus advenit protector domesticus, Hermogenis ex magistro equitum filius, apud Constantinopolim, ut supra rettulimus, populari quondam turbela discerpti. quo verissime referente quae Gallus egerat, damnis super praeteritis maerens et futurorum timore suspensus angorem animi quam diu potuit emendabat.

Nom Prénom
Dumque ibi diu moratur commeatus opperiens, quorum translationem ex Aquitania verni imbres solito crebriores prohibebant auctique torrentes, Herculanus advenit protector domesticus, Hermogenis ex magistro equitum filius, apud Constantinopolim, ut supra rettulimus, populari quondam turbela discerpti. quo verissime referente quae Gallus egerat, damnis super praeteritis maerens et futurorum timore suspensus angorem animi quam diu potuit emendabat.

Nom Prénom
Dumque ibi diu moratur commeatus opperiens, quorum translationem ex Aquitania verni imbres solito crebriores prohibebant auctique torrentes, Herculanus advenit protector domesticus, Hermogenis ex magistro equitum filius, apud Constantinopolim, ut supra rettulimus, populari quondam turbela discerpti. quo verissime referente quae Gallus egerat, damnis super praeteritis maerens et futurorum timore suspensus angorem animi quam diu potuit emendabat.



Dernière édition par Ikeda Ai le Sam 24 Aoû - 19:57, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ikeda Ai
avatar
Club artistique
Club artistique

Messages : 45
: 8545
Age : 103
Date d'inscription : 09/08/2013
Pseudonyme : gnieh.
Fiche : www.
Carnet de bord : www
Mail : i.am.nobody@kaikomail.jp


What's up!
Statut: Deuxième année
Club: Théâtre

MessageMar 13 Aoû - 21:34
+2 aukaou. & Sinon, GO.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageMer 14 Aoû - 11:47
KAPOUE
on est coloc, tu m'aimes pas parce que je suis bruyante. WOUALAH.
Revenir en haut Aller en bas
Ikeda Ai
avatar
Club artistique
Club artistique

Messages : 45
: 8545
Age : 103
Date d'inscription : 09/08/2013
Pseudonyme : gnieh.
Fiche : www.
Carnet de bord : www
Mail : i.am.nobody@kaikomail.jp


What's up!
Statut: Deuxième année
Club: Théâtre

MessageJeu 15 Aoû - 14:06
DAKODAC COLOC' BRUYANTE. J'ECRIS TON LIEN.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





Message
Revenir en haut Aller en bas
 

best relationships usually begin unexpectedly ∇ ai

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kaizoku Kōkō :: Rpg :: Pour les personnages :: Carnet de bord-
Sauter vers: